Aller au contenu principal

Meunerie
L’Avocette confirme sa place sur les étals des boulangeries locales

Créée il y a dix-neuf ans en Baie de Somme pour valoriser une filière locale, du semis de blé au pain, en passant par les coopératives et le meunier, la baguette de tradition Avocette se pérennise. Marino Cavallo, à la tête du Fournil de Paul, à Saint-Valery-sur-Somme, accueillait les membres de l’association lors de l’AG, le 21 juin.

Depuis 2015, Marino Cavallo, installé à Saint-Valéry-sur-Somme, pétrit une trentaine d’Avocettes à la main chaque jour.
Depuis 2015, Marino Cavallo, installé à Saint-Valéry-sur-Somme, pétrit une trentaine d’Avocettes à la main chaque jour.
© A. P.

L’avocette, Marino Cavallo l’aime avec une mie très alvéolée, signe de qualité. C’est pourquoi sa recette est constituée de 3 litres d’eau pour 4 kilogrammes de farine. «Tu vas noyer le meunier», s’étonne un confrère boulanger. «Pas du tout», rétorque le patron du Fournil de Paul, à Saint-Valery-sur-Somme. Ce 21 juin, il recevait les membres de l’association de l’Avocette, réunis en assemblée générale pour la dix-neuvième fois. 

L’occasion d’échanger sur les techniques de fabrication de cette baguette de tradition française, née en 2004 en Baie de Somme, avec l’objectif de sortir un produit à valeur ajoutée pour chaque maillon de la chaîne, du semis de blé au pain. Premier maillon : les agriculteurs et leurs organismes stockeurs Noriap et Calipso. Deuxième maillon, les Moulins Riquier, à Cahon-Gouy, où le blé est transformé en farine. Direction ensuite les boulangeries, de la Somme surtout, mais aussi de l’Aisne et du Pas-de-Calais. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde