Aller au contenu principal

Le marché de l'œuf retrouve des couleurs

La production et la consommation d'œufs sont en hausse pour les systèmes alternatifs.

La situation du marché est relativement satisfaisante, mais elle reste fragile, estime Philippe Juven, le président du Comité national interprofessionnel de l’œuf.
La situation du marché est relativement satisfaisante, mais elle reste fragile, estime Philippe Juven, le président du Comité national interprofessionnel de l’œuf.
© Pascal Le Douarin


Après le repli de 2012 consécutif à la mise aux normes des bâtiments d’élevage, la production d’œufs a retrouvé les chemins de la croissance en 2013. Et avec 14,3 milliards d’œufs produits l’an dernier, la France a conforté sa place de numéro un européen devant l’Allemagne (12,8), l’Espagne (11,8), l’Italie (10,7), les Pays-Bas (10,4) et le Royaume-Uni (10,2).
Outre une production standard abondante, notre pays se distingue par la variété de ses systèmes d’élevage. 32 % en effet des 46 millions de pondeuses sont élevées en système alternatif, soit en bio (3,6 millions), label rouge (2,2 millions), en plein air (5,9 millions) et au sol (3,2 millions). Ce sont d’ailleurs les segments de marché les plus dynamiques avec un taux de croissance compris entre 16 et 20 % en moyenne sur cinq ans.
Coté consommation, le marché affiche un égal dynamisme. Elle a progressé de 2 % en volume en 2013 et les premiers chiffres pour 2014 vont dans le même sens avec une progression de 3,6 % en volume sur le premier trimestre. Toutefois, alors que les achats d’œufs standards plafonnent (- 0,3 %), les productions en système alternatif ont le vent en poupe, respectivement : + 8,7 % pour le bio, + 7,2 % pour le label rouge et + 2,4 % pour le plein air.
Néanmoins, les achats d’œufs en coquille des ménages ne représentent que 40 à 45% de la consommation globale, le reste est destiné à la restauration et à l’agro-alimentaire pour la fabrication des pâtes, des biscuits, des sauces, etc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde