Aller au contenu principal

Le plant certifié de pommes de terre crève l'écran

Pour assurer la promotion du plant certifié de pommes de terre, l'interprofession des semences et des plants (GNIS) vient de lancer une nouvelle campagne de promotion en vidéo.

© GNIS

Une mascotte que l'on croirait sortie de la série South Park et des intervenants eux bien réels, que l'on a déjà vu quelque part si on s'intéresse à la filière pommes de terre... En pleine période de plantation, la nouvelle campagne de promotion du plant certifié du Gnis crève l'écran.

Celle s'inscrit dans la continuité de celle proposée en 2019. Pour le Gnis, cette nouvelle sortie de la saga vidéo par la filière Semences et plants (GNIS) a l’ambition « de mettre en images le travail des sélectionneurs, producteurs, contrôleurs et collecteurs, en croisant les témoignages des différents acteurs de la filière ».

Elle s’articule en quatre épisodes : la diversité variétale, essentielle pour la pérennité de la filière ; en quoi le plant certifié garantit-il des plants sains et de qualité ? Où l’on comprend comment le plant certifié assure la productivité ; finalement, est-ce que la variété sera disponible ?

Deux formats de vidéo

Chacun des épisodes est disponible en version courte (2 à 3 mn) ou longue (8 à 12 mn). Les deux premiers épisodes viennent d’être mis en ligne sur la chaîne YouTube du GNIS.

Les épisodes 3 et 4 seront quant à eux mis en ligne dans le courant du mois d’avril.

Pour accompagner et promouvoir le lancement de la saga vidéo, une page spéciale est dédiée sur le site du GNIS : https://www.gnis.fr/plant-certifie-de-pomme-de-terre-une-evidence/ et sur le compte Twitter du GNIS #PlantCertifié, ainsi qu’un lien sur le site http://plantdepommedeterre.org/

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde