Aller au contenu principal

Céréales
Les marchés des grains profitent de l'épisode de gel

Les cours du blé et du colza ont légèrement progressé ces derniers jours en réaction à la vague de froid qui touche l'Europe.

Gel sur céréales
Toutes les filières demandent l’activation de mesures d’urgence comme l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti, le déplafonnement des aides de minimis, l’activation du Fonds d’allègement des charges (FAC) ou encore le déplafonnement du Fonds national de gestion des risques en agriculture (FNGRA).
© Arvalis-Institut du végétal

Les prix du blé progressaient, le 7 avril à la mi-journée, s'agissant des échéances liées aux récoltes de la prochaine campagne de commercialisation, conséquence directe des inquiétudes liées à la vague de froid qui touche actuellement l'Europe.

« Les épis qui sont à l'état embryonnaire dans les tiges sont d'autant plus sensibles à des gels importants, comme ceux qu'on a aujourd'hui, qu'ils sont développés », a déclaré, lors d'une conférence de presse, Stéphane Jézéquel, directeur scientifique à l'institut technique Arvalis.

S'il note que les céréales ont « des capacités de récupération » après un épisode de gel de ce type, du fait qu'il y a « plusieurs tiges par plante » et que les tiges dites « secondaires » peuvent monter en épi pour compenser, il y aura « certainement des champs, des parcelles, des régions où les céréales très développées auront des dégâts importants avec cette vague de froid ».

La veille, les prix du colza repartaient à la hausse, soutenus par le pétrole et des craintes liées à la vague de froid en Europe, « avec des risques de dégâts de gel, notamment sur le colza », a souligné de son côté le cabinet Agritel dans une note publiée le 6 avril.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde