Aller au contenu principal

Les ZNT font s'embraser la campagne

Des mobilisations d'agriculteurs sont organisées dès le jeudi 19 septembre dans la Somme pour contester le projet d'arrêté sur les zones de non-traitement mis en consultation par le gouvernement.

© D. R.

Après avoir fait couler beaucoup d'encre, le projet d'arrêté sur les zones de non-traitement s'invite désormais sur les ronds-points et sur le bord des routes.

Pour contester un texte qu'ils considèrent mortifère pour l'agriculture française, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs appellent leurs adhérents à se mobiliser contre le texte, ainsi qu'à répondre à la consultation ouverte jusqu'au 1er octobre.
Plusieurs appels ont été lancés pour l'organisation de rassemblements. Dans le département de la Somme, FDSEA et JA donnent ainsi rendez-vous à tous ceux qui souhaitent encore aborder ces questions de voisinage avec un peu de sérénité ceux qui souhaitent encore aborder ces questions de voisinage avec un peu de sérénité» en plus d'une dizaine de lieux. Des feux baptisés «les feux de la colère » y seront symboliquement allumés.

Le début d'une série de mobilisations

Dans les jours suivants, d'autres actions pourraient être organisées. Le 18 septembre, FNSEA et JA ont en effet annoncé une mobilisation générale contre la « déconsidération » du monde agricole le 22 octobre.
« Il y a un sentiment de déconsidération qui est spectaculaire », a déclaré Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, évoquant le « mal-être » général des agriculteurs, et notamment l'incendie qui a touché le 17 septembre une exploitation dans l'Orne.

Aller à la rencontre des consommateurs

Parmi les premiers sujets de mécontentement, l'accord commercial UE-Canada (Ceta) « et indirectement l'accord UE-Mercosur, avec une mobilisation s'adressant à nos parlementaires», a indiqué Arnaud Gaillot, secrétaire général des JA. Les mobilisations qui ont débuté ailleurs en France dès le mercredi 18 septembre et qui s'étaleront durant tout l'automne sont organisées pour « aller à la rencontre du consommateur ». Il s'agit notamment de les sensibiliser sur l'origine des produits qu'ils achètent.

Dénonçant les « distorsions » de concurrence engendrées par ces accords commerciaux, Jérôme Despey a évoqué une « distorsion de plus » à propos du projet de mise en place de zones de non-traitement. L'élu de la FNSEA a exprimé le souhait d'«arriver à une forme de convergence de toute cette colère» par des rassemblements «dans tous nos départements le 22 octobre». Il a également évoqué une action au niveau européen le 15 novembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde