Aller au contenu principal

Légumes secs
L'IGP est proche pour le haricot de Soissons

L'Association des producteurs de Haricot de Soissons a déposé, auprès de l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO) une demande de reconnaissance en indication géographique protégée de la dénomination "Haricot de Soissons".

haricot de soissons
© Coopérative agricole du haricot de Soissons

L’Inao a approuvé la demande de reconnaissance en indication géographique protégée (IGP) pour le haricot de Soissons, selon un avis du ministère de l’Agriculture paru le 3 juin au Journal officiel. Le cahier des charges est soumis à une procédure nationale d’opposition « d’une durée de quinze jours », et non de deux mois comme c’est généralement le cas, car le dossier est parallèlement en cours d’instruction à niveau européen. En effet, la demande d’inscription de l’appellation auprès de la Commission européenne date du 11 octobre 2021, selon la base de données communautaire eAmbrosia.

Le haricot de Soissons est un haricot blanc sec, à gros grain (17mm de longueur et 10 mm de largeur au moins), de l’espèce Phaseolus coccineus. Il est cultivé dans l’Aisne, aux alentours de la commune de Soissons notamment. A date, la filière repose sur la coopérative agricole de haricot de Soissons (80% des producteurs) et sur des producteurs indépendants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde