Aller au contenu principal

Alimentation animale
Optim’Al pour des rations économes et autonomes

Une application en ligne développée par l’Association française de zootechnie et l’Institut de l’élevage permet de calculer des rations pour les vaches laitières en les optimisant à la fois sur l’économie et l’autonomie protéique.

Quels aliments dois-je acheter pour couvrir les besoins nutritionnels de mes vaches laitières et être autonome à moindre coût ? Pour répondre à cette question, l’Association française de zootechnie (AFZ) et l’Institut de l’élevage ont repensé le logiciel Optim’Al en intégrant le système d’alimentation Inra 2018 et les contraintes d’autonomie protéique. Cette nouvelle version, compatible avec Rumin’Al, s’adresse aux nutritionnistes, conseillers techniques et économiques des élevages laitiers, vétérinaires ainsi qu’à l’enseignement agricole. 

«Après avoir enregistré les caractéristiques du troupeau et les aliments disponibles produits sur la ferme ou accessibles à l’achat, l’application calcule une ration optimisée qui couvre les besoins tout en minimisant le coût de la ration et la dépendance protéique, explique Alice Berchoux de l’Institut de l’élevage. Le conseiller technique et l’éleveur peuvent tester différents scénarios selon que l’on privilégie l’autonomie protéique, l’économie ou une combinaison des deux.»

Des recommandations pour améliorer sa marge alimentaire

L’outil en ligne peut calculer les prix d’opportunité des aliments, c’est-à-dire les prix à partir desquels il est intéressant d’intégrer un aliment dans la ration. Optim’Al peut aussi donner le coût de la ration et la marge sur coût alimentaire à partir des performances laitières attendue calculée par le logiciel. «La meilleure marge n'étant pas forcément obtenue avec la production la plus élevée, Optim’Al montre parfois qu’une plus faible réponse en lait avec moins de charge alimentaire amène une meilleure marge alimentaire», explique Alice Berchoux. 

À la façon du logiciel Devautop, Optim’Al permet de visualiser facilement l’origine des matières premières et l’autonomie des rations à l’auge. Ainsi, dans un exemple donné, «comparé à une ration 100 % économie, une ration 100 % autonomie élimine le tourteau de soja ou de colza à forte dépendance protéique et est 18 fois plus autonome pour un prix 1,3 fois supérieur seulement», détaillait Patrick Chapoutot, vice-président de l’AFZ, lors des dernières Rencontres autour de la recherche sur les ruminants (3R) à Paris.

150 conseillers avaient été formés et utilisaient la première version d’Optim’Al. Pour cette nouvelle version en ligne, le logiciel sera disponible fin février après une formation d’une journée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde