Aller au contenu principal

Elevage porcin
Plus de confort pour les animaux et l’éleveur

Le bien-être des animaux et des Hommes était au rendez-vous le vendredi 1er juillet, lors d’une porte ouverte chez Fabien et Jérémy Leroux à Grivesnes. 

Pour leur nouvelle maternité, Ils souhaitaient anticiper les futurs normes mais également améliorer les conditions de travail de leurs salariés et celles des animaux.  

La maternité 2x60 places nous a permis de découvrir les cases Matek + de chez I-Tek, conçues pour l’ergonomie de travail de l’éleveur. Chaque espace comprend une zone chaude en rouge avec un plancher chauffant par géothermie et une zone froide, ce qui permet au porcelet de choisir sa zone par rapport à ses besoins. La partie truie comprend un ascenseur avec une surélévation jusqu’à 24 cm. Il fonctionne avec une détection de couchage grâce à une barre rouge flexible. Quand la truie se couche, l’ascenseur descend pour qu’elle soit au niveau des porcelets. A contrario, quand elle se relève, l’ascenseur remonte. Ce système permet de sauver 0,7 porcelets par portée. La truie reste dans son espace pendant trois à sept jours après la mise bas, puis elle circule en liberté. 

 

Un système en phase avec les critères de bien-être animal 

Ces nouvelles cases accordent plus de liberté aux truies, ce qui induit une meilleure production laitière, un gain de poids pour les porcelets qui se portent mieux. Matek+ améliore le bien-être animal mais aussi celui des Hommes. En effet, les cases sont également pensées pour l’ergonomie de travail : protection, facilité d’intervention, des soubassements à 50 cm pour un enjambement aisé, etc.

Tous ces aménagements permettent de réduire le stress des truies et de l’éleveur. 

Lors de la conception de leur projet, Fabien et Jérémy ont également travaillé sur le poste énergétique en favorisant les énergies renouvelables. La géothermie permet de chauffer la zone chaude des porcelets et trois trackers solaires fournissent de l’électricité.  Ces travaux ont permis une réorganisation de l’élevage avec une vraie marche en avant pour améliorer l’aspect sanitaire. 

 

Réduire la pénibilité avec le robot de lavage, Wash Power

Un lavage minutieux reste une tache indispensable dans un élevage porcin pour lutter contre les maladies. Avant l’arrivée du robot, tout le lavage était effectué au nettoyeur à haute pression. Pour réduire la pénibilité et rendre le travail en porcherie plus attractif, les associés ont décidé d’investir dans un robot de lavage Wash Power. Grâce aux bras amovibles et à sa praticité d’utilisation, le robot est un atout de taille dans l’élevage puisqu’il réduit de deux tiers le travail de lavage.

 

L’énergie solaire, un choix payant pour l’avenir 

Afin de sécuriser une partie du prix de l’énergie, Fabien et Jérémy ont choisis d’investir dans trois trackers solaires OKwind, dont le fonctionnement est proche de celui d’un tournesol en croissance. Avec 351 m2 de surface photovoltaïque, les trackers fournissent 25 % des besoins en électricité de l’élevage. Plusieurs avantages ont conquis nos agriculteurs : un retour sur investissement en moins de dix ans, une surface au sol libre pour la polyculture et la technologie biface qui augmente de 15 % le rendement contrairement aux panneaux monoface. 

 

Fiche de l’exploitation Fabien Leroux et Jérémy Leroux 

Élevage porcin 450 truies
3,5 salariés 
Fabrication à la ferme d’aliment 2 700 t et coproduits (40 % en engraissement) 
Filière locale avec «Salaisons du terroir» 
Mâles entiers
Maternité et verraterie  en liberté 
Sans antibiotique après sevrage 
Auto-renouvellement par croisement alternatif 
Prélèvement à la ferme 

 

Les plus : 

- Puissant
- Programmable
- Enrouleur automatique de tuyau
- Déplacement et rangement facilité avec les bras amovibles

 

Quelques chiffres  

Coût du kW produit (investissement sur 12 ans à 1,35 %) 
13,25 cts/kW produits les douze premières années puis 1,89 cts/kW produits après
Achat électricité en 2021 : 11,78 cts/kW
Achat électricité en 2022 : 17,33 cts/kW
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
pois de conserve
L'obligation de semer des Cipan partiellement levée
La préfecture de la Somme a levé, ce vendredi 12 août 2022, l’obligation d’implanter un couvert végétal après une culture de pois…
Coup dur pour les éleveurs de volailles de la Haute Somme
Jusqu’ici, les éleveurs de volailles de la Somme craignaient une contamination d’influenza aviaire sans trop vouloir y croire.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde