Aller au contenu principal

Pollution de la Somme : les mesures de précaution levées

L'utilisation et le prélèvement d'eau dans la partie du fleuve Somme en aval du fossé Warin, pour l'arrosage des potagers et cultures, pour abreuver les animaux de compagnie et le bétail, ainsi que pour la consommation des produits de la pêche sont de nouveau autorisés.

Il est de nouveau possible d'
Il est de nouveau possible d'
© P. Levarlet

 

Depuis le 22 juin, il n'était plus possible d'utiliser et de pre?le?ver d'eau dans la partie du fleuve Somme en aval du fosse? Warin, pour l'arrosage des potagers et cultures, pour abreuver les animaux de compagnie et le be?tail, ainsi que pour la consommation des produits de la pe?che exploite?s dans les communes en aval du contre fosse? Warin. En cause : le dysfonctionnement de la station d'e?puration de la zone industrielle d'Amiens-Nord. C'est désormais à nouveau possible depuis le 10 juillet.

Dès le 22 juin, la Pre?fe?te de la Somme a mis en place une cellule inter-services de gestion et de suivi de la situation du traitement des eaux use?es. "Dans ce cadre, une inspection inter-services pour connai?tre les origines du dysfonctionnement est en cours, des mesures de pre?caution destine?es a? pre?venir les e?ventuels risques sur la sante? et le milieu naturel ont e?te? prises par arre?te? pre?fectoral et des tests destine?s a? mesurer les impacts sur le fleuve Somme ont e?te? re?alise?s", précise la préfecture dans un communiqué du 10 juillet.

De?s le mercredi 24 juin 2020, "les mesures du PH des rejets de la station d'e?puration de la zone industrielle d'Amiens-Nord e?taient revenues a? la normale et les re?sultats des analyses re?alise?es sur le PH de l'eau de la Somme avaient permis de lever la restriction relative a? la pratique des activite?s nautiques par arre?te? pre?fectoral du vendredi 26 juin 2020". Il est rappele? toutefois que la baignade est interdite dans la Somme.

Et d'ajouter : "Les re?sultats des analyses comple?mentaires re?alise?es sur les pre?le?vements en eaux en sortie de la station d'e?puration et dans le fleuve, ainsi que sur les poissons pre?leve?s, permettent de lever les dernie?res mesures de pre?caution qui e?taient en vigueur sur le fleuve Somme."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La hausse annoncée du tarif  de l'électricité s'ajoute à d'autres charges qui ont déjà explosé pour Marc Leroy, comme d’autres producteurs de pommes de terre.
La flambée de l'électricité met le feu aux frigos de stockage
Les producteurs de pommes de terre qui stockent leur récolte dans des bâtiments réfrigérés doivent eux aussi faire face à des…
Pour Corinne, le plus gros travail a lieu pendant la plantation. Elle espère atteindre une rentabilité équivalente à celle  d’une bonne pomme de terre.
Le pari du Paulownia pour valoriser les parcelles difficilement cultivables
Pour tirer une valeur ajoutée de ses parcelles peu exploitées, Corinne Obert mise sur la culture de l’arbre Paulownia, dont le…
Depuis dix ans, Clémentine Peria transmet son amour pour les chevaux aux enfants. Les meilleures conditions pour cela  sont réunies dans son nouveau poney-club.
Shet'land, le poney-club des rêves de Clémentine Peria enfin réalité
Clémentine Peria fête les dix ans d’ouverture de son poney-club, Shet'land. Pour l’occasion, il fait peau neuve. D’abord…
La sucrerie de Roye (Saint Louis Sucre) devrait démarrer son activité le 22 septembre pour une durée de campagne d’environ 115 jours.
Premières betteraves arrachées pour être au plus vite transformées
Si les industriels anticipent le démarrage de leur activité pour se prémunir d’éventuelles coupures de gaz et éviter une…
Pour Frédéric Thomas, «le couvert est presque la culture la plus difficile à réussir».
Devenir un carbon farmer grâce à la couverture permanente des sols
Comment injecter plus de carbone dans les sols et d’azote pour la culture ? En intensifiant la photosynthèse, et donc, en misant…
Grand consommateur d’électricité pour l’ensemble des étapes de la production d’endives, Hervé Persyn n’est pas serein quant à l’avenir de son activité.
La flambée de l’électricité rend l’endivier amer
Producteur d’endives dans l’est de la Somme, Hervé Persyn s’interroge sur la pérennité de son entreprise confrontée à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde