Aller au contenu principal

Pommes de terre : quelles solutions après le CIPC ?

L’année 2021 s’avère compliquée pour le stockage des pommes de terre sans l’utilisation du chlorprophame (CIPC). Comment faut-il nettoyer les bâtiments ? Quelles sont les solutions alternatives ? Lors d’un webinaire, Arvalis a fait le point.

Le non-renouvellement du chlorprophame (CIPC) est une décision européenne et s’applique à tous les états membres. Cette décision est venue clore de nombreux débats, au niveau européen, qui se sont notamment déroulés dans le cadre du Comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et de l’alimentation animale (Scopaff) après la proposition de non-renouvellement de la molécule faite par la Commission l’année précédente. 

Lors de ses sessions des 28 et 29 septembre dernier, le Scopaff a voté la Limite maximale en résidus temporaire (LMRt) pour le CIPC. La LMRt de 0,4 mg/kg proposée par la Commission européenne a été acceptée. Cette LMRt a exceptionnellement été accordée parce que la filière européenne de la pomme de terre a pu démontrer qu’après de longues années d’utilisation, cet inhibiteur de germination laisse des traces dans les entrepôts. Des cristaux peuvent encore se libérer même après plusieurs années et provoquer une contamination croisée des pommes de terre stockées dans les entrepôts. Les conséquences peuvent être particulièrement lourdes, tant pour le producteur que pour le négoce et la transformation.

Comment nettoyer le bâtiment ?

Des analyses de pollution de surfaces conduites par Arvalis ont montré que l’ensemble des surfaces des bâtiments portaient des traces de résidus. En revanche, leur concentration est très différente en fonction de l’emplacement dans le bâtiment. Elle est particulièrement importante dans les zones impliquées dans la distribution d’air dans le stockage, surtout au niveau du couloir technique et des ventilateurs ou du réseau de ventilation, à plus forte raison si le CIPC était appliqué par thermonébulisation. C’est dans ces zones très contaminées qu’il faudra être très vigilant sur le nettoyage.

Quels sont les produits alternatifs ?

La stratégie pour contrôler la germination des pommes de terre en stockage devra préférentiellement reposer sur une combinaison des cinq matières actives actuellement homologuées comme produits antigerminatifs (hydrazide maléique, huile de menthe, éthylène, 1,4 diméthylnaphtalène, DMN, et huile d’orange par ordre chronologique d’homologation), et non pas reposer sur l’emploi exclusif de l’une ou l’autre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde