Aller au contenu principal

Prévention moisson : il va faire chaud dans les champs cet après-midi

En prévision des fortes chaleurs qui devaient s'abattre aujourd'hui sur la région, les messages de prévention contre les feux de champs se sont multipliés au cours des dernières heures.

© SDIS 80

Un grand soleil jusqu'à 14h avec une température pouvant atteindre les 38°C, puis un risque d'orages sur le département de la Somme. Ce sont les prévisions météo jour par Météo France. Dans ce contexte, et alors que les moissons des céréales ne sont pas encore tout à fait terminées et que les pailles sont en train d'être traitées, la vigilance est de rigueur.

Des appels à la vigilance

Depuis hier, pouvoirs publics (préfecture, DDTM), pompiers (SDIS 80) et profession agricole multiplient les appels à la vigilance, en fin de journée, pour limiter les départs de feu dans les champs liés aux travaux agricoles.

Sur son compte Twitter, le SDIS 80 expliquait s'attendre « à une journée chaude », avec un risque de feu « élevé ». « Les sapeurs pompiers de la Somme s'y préparent et se renforcent, mais restez cependant vigilants et limitez tant que possible toute activité à risque ».

La FDSEA 80 a quant à elle alerté son réseau par l'envoi d'un SMS : « Alerte moisson : grande chaleur en prévision, pensez à prévoir un déchaumeur/tonne à eau dans la pièce en cas d'incendie. Soyez prudent ».

Que faire en cas de départ de feu ?

Une plaquette explicative éditée par la préfecture de la Somme, le SDIS80, Groupama Paris Val de Loire, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs et la Chambre d'agriculture de la Somme rappellent quelques règles :

  • utiliser les extincteurs avec prudence

  • humidifier le terrain avec une tonne à eau

  • se concerter au plus vite avec les pompiers afin d'intervenir correctement, sans se mettre en danger

  • déchaumer à 200 mètres du front de flammes pour faire une barrière coupe-feu

  • agir en priorité en diagonale sur les flancs, puis de manière perpendiculaire à l'axe de propagation des flammes

  • utiliser les zones naturelles d'appui

Comment alerter ?

Si vous êtes témoin d'un incendie :

  • appeler le 18

  • lors de l'appel, un SMS avec un lien vous sera envoyé, permettant d'être géolocalisé

  • indiquer les accès praticables par les pompiers et les guider

  • indiquer le sens du vent, les enjeux à protéger

  • indiquer les réserves d'eau

  • prévenir la présence d'obus sur la parcelle ou autre

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Le marché aux bestiaux, installé sur 4 ha à Tilloy-les-Mofflaines, serait trop coûteux pour la Communauté urbaine  d’Arras (CUA).
Sans marché aux bestiaux d’Arras, l’élevage régional sera affaibli
La Communauté urbaine d’Arras (CUA), propriétaire du marché aux bestiaux, va cesser cette activité jugée trop onéreuse fin 2021.…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde