Aller au contenu principal

Filière lait
Prix du lait : coup de pression sur Danone en Pays de Bray

Une manifestation de producteurs de lait était organisée le 20 mai devant l’usine Danone de Ferrières-en-Bray pour dénoncer un écart trop important entre le prix payé par Danone à ses producteurs et d'autres transformateurs.

Danone
L'une des banderoles affichées hier, vendredi 20 mai, devant l'usine Pays de Bray de Danone.
© FDSEA 76

« Danone, veux-tu encore de tes producteurs ? » « On crève tous pour Danone » ou encore « être vertueux, c’est commencer par payer ses producteurs » sont parmi les messages que l'on pouvait lire hier, vendredi 20 mai, devant les grilles de l'usine Danone de Ferrières-en-Bray (76). Ces messages, ce sont ceux des FDSEA de Seine-Maritime (76), de l'Oise (60) et des Jeunes Agriculteurs pour dénoncer le niveau de prix du lait payé par Danone.

Depuis plusieurs semaines, les discussions entre Danone et l'organisation de producteurs (OP) Caplait sont au point mort ; ce qui irrite les agriculteurs venus le rappeler vendredi matin, dès 5h30, après une première manifestation en janvier dernier.

« Avec un différentiel de 60€ pour 1000L de lait, Danone gagne la palme du plus mauvais payeur ! » peut-on lire dans un communiqué des JA et de la FDSEA de l'Oise. Les organisations syndicales estime qu'à production égale, pour un élevage de 50 à 60 vaches, l'écart entre le prix payé par Danone et d'autres entreprises est compris « entre 3000 et 3500 euros, par mois et par exploitation ce mois-ci ». Or, selon ces producteurs, « personne ne peut se permettre aujourd'hui, compte tenu de la conjoncture actuelle, de perdre cette somme. La situation est insoutenable pour les éleveurs ».

Pour les organisations professionnelles agricoles – elles ont réaffirmé en même temps leur soutien à l'OP Caplait -, « les négociations doivent aboutir très rapidement pour obtenir un prix juste et rémunérateur ». Ce qui ressemble fort à un ultimatum a été fixé au 30 mai. « Tout le monde gagne de l'argent chez Danone, sauf les producteurs...Ce n'est pas durable ».

Pour Luc Smessaert, dont on peut entendre les propos dans un message vidéo filmé devant l'usine, « les éleveurs ne peuvent plus être la variable d'ajustement (…) C'est fini l'esclavage. On n'est plus au Moyen-Âge ». Et ce dernier de demander que le prix de base du lait des prochains mois « dépasse les 400 euros/1000 litres en prix de base ». « C'est indispensable si Danone veut encore des éleveurs dans le Pays de Bray », a-t-il conclu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde