Aller au contenu principal

Filière lait
Prix du lait : coup de pression sur Danone en Pays de Bray

Une manifestation de producteurs de lait était organisée le 20 mai devant l’usine Danone de Ferrières-en-Bray pour dénoncer un écart trop important entre le prix payé par Danone à ses producteurs et d'autres transformateurs.

Danone
L'une des banderoles affichées hier, vendredi 20 mai, devant l'usine Pays de Bray de Danone.
© FDSEA 76

« Danone, veux-tu encore de tes producteurs ? » « On crève tous pour Danone » ou encore « être vertueux, c’est commencer par payer ses producteurs » sont parmi les messages que l'on pouvait lire hier, vendredi 20 mai, devant les grilles de l'usine Danone de Ferrières-en-Bray (76). Ces messages, ce sont ceux des FDSEA de Seine-Maritime (76), de l'Oise (60) et des Jeunes Agriculteurs pour dénoncer le niveau de prix du lait payé par Danone.

Depuis plusieurs semaines, les discussions entre Danone et l'organisation de producteurs (OP) Caplait sont au point mort ; ce qui irrite les agriculteurs venus le rappeler vendredi matin, dès 5h30, après une première manifestation en janvier dernier.

« Avec un différentiel de 60€ pour 1000L de lait, Danone gagne la palme du plus mauvais payeur ! » peut-on lire dans un communiqué des JA et de la FDSEA de l'Oise. Les organisations syndicales estime qu'à production égale, pour un élevage de 50 à 60 vaches, l'écart entre le prix payé par Danone et d'autres entreprises est compris « entre 3000 et 3500 euros, par mois et par exploitation ce mois-ci ». Or, selon ces producteurs, « personne ne peut se permettre aujourd'hui, compte tenu de la conjoncture actuelle, de perdre cette somme. La situation est insoutenable pour les éleveurs ».

Pour les organisations professionnelles agricoles – elles ont réaffirmé en même temps leur soutien à l'OP Caplait -, « les négociations doivent aboutir très rapidement pour obtenir un prix juste et rémunérateur ». Ce qui ressemble fort à un ultimatum a été fixé au 30 mai. « Tout le monde gagne de l'argent chez Danone, sauf les producteurs...Ce n'est pas durable ».

Pour Luc Smessaert, dont on peut entendre les propos dans un message vidéo filmé devant l'usine, « les éleveurs ne peuvent plus être la variable d'ajustement (…) C'est fini l'esclavage. On n'est plus au Moyen-Âge ». Et ce dernier de demander que le prix de base du lait des prochains mois « dépasse les 400 euros/1000 litres en prix de base ». « C'est indispensable si Danone veut encore des éleveurs dans le Pays de Bray », a-t-il conclu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde