Aller au contenu principal

Route du Poisson : À Bernay-en-Ponthieu, une effervescence renaît

De mémoire de Bernayens – le nom des habitants de la commune de Bernay-en-Ponthieu -, cela fait bien des années que la mythique Route du Poisson n’avait plus fait étape dans cette commune d’environ 230 âmes. 

Samedi, un check-point servant à pointer le passage des équipages engagés  dans la Route du poisson sera installé sur la D1, entre le relais de poste  et l’ancienne chapelle qui fait office aujourd’hui d’église.
Samedi, un check-point servant à pointer le passage des équipages engagés dans la Route du poisson sera installé sur la D1, entre le relais de poste et l’ancienne chapelle qui fait office aujourd’hui d’église.
© V. F.

Ce samedi 17 septembre, Bernay sera en effet la première commune de la Somme à être ville-étape de la course d’attelage et se prépare depuis plusieurs semaines à accueillir l’événement. Au sein de la commune, c’est Laurence Leclercq, élue municipale, qui en est la cheville ouvrière. L’institutrice qui enseigne à l’école Notre-Dame de Rue s’est vu confier cette responsabilité «un peu par hasard» : «Le cheval, ce n’est pas du tout mon monde, confiait-elle en ce milieu de semaine, mais je me suis prise au jeu.» «Je pense que notre maire, Serge Mako, est pour beaucoup dans le fait que la commune ait été retenue parmi les villes-étapes.» 

Entourée de ses collègues du conseil municipal et d’habitants de la commune, tous bénévoles, Laurence Leclercq est chargée de veiller à ce que les attelages engagés dans la Route du poisson et leurs suiveurs soient correctement accueillis à l’issue de la cinquième étape (14,2 km). La particularité d’une ville-étape comme l’est Bernay-en-Ponthieu est d’être le lieu où les équipages opèrent un changement de chevaux. La route départementale D1 qui traverse la commune verra également s’installer un check-point - entre l’ancien relais de poste et la chapelle - où les juges seront chargés de chronométrer les équipes. 

 

Une pause avant d’entrer dans la forêt 

En arrivant de Vron, par la route, les attelages emprunteront sur leur gauche la rue de la Bucaille, en direction de la mairie et de la salle de fête, traverseront un champ avant de s’enfoncer dans la forêt de Crécy pour rejoindre Nouvion. Dans la commune, le comité local d’organisation s’attend à recevoir un public nombreux avec des animations - un stand de tir à l’arc, des produits régionaux et l’harmonie municipale de Rue sont notamment prévus -, et un service de restauration rapide. Pour Laurence Leclercq, «ce sera une journée de fête». «On a envie de faire vivre la commune après les deux années de Covid qui ont pas mal chamboulé les choses, mais je suis certaine que tout va bien se dérouler.» Parti de Boulogne-sur-Mer dès 9h30, le premier attelage à rallier Bernay-en-Ponthieu est attendu aux environs de 14h. La fête, elle aura déjà démarré, et devrait durer une bonne partie de la journée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La hausse annoncée du tarif  de l'électricité s'ajoute à d'autres charges qui ont déjà explosé pour Marc Leroy, comme d’autres producteurs de pommes de terre.
La flambée de l'électricité met le feu aux frigos de stockage
Les producteurs de pommes de terre qui stockent leur récolte dans des bâtiments réfrigérés doivent eux aussi faire face à des…
Pour Corinne, le plus gros travail a lieu pendant la plantation. Elle espère atteindre une rentabilité équivalente à celle  d’une bonne pomme de terre.
Le pari du Paulownia pour valoriser les parcelles difficilement cultivables
Pour tirer une valeur ajoutée de ses parcelles peu exploitées, Corinne Obert mise sur la culture de l’arbre Paulownia, dont le…
L’offre alléchante de Milcobel aux éleveurs régionaux attise le feu
Avec 555 €/1 000 l (42/43) payés en juin 2022, la coopérative belge Milcobel espère séduire les éleveurs laitiers des Hauts-de…
Depuis dix ans, Clémentine Peria transmet son amour pour les chevaux aux enfants. Les meilleures conditions pour cela  sont réunies dans son nouveau poney-club.
Shet'land, le poney-club des rêves de Clémentine Peria enfin réalité
Clémentine Peria fête les dix ans d’ouverture de son poney-club, Shet'land. Pour l’occasion, il fait peau neuve. D’abord…
La sucrerie de Roye (Saint Louis Sucre) devrait démarrer son activité le 22 septembre pour une durée de campagne d’environ 115 jours.
Premières betteraves arrachées pour être au plus vite transformées
Si les industriels anticipent le démarrage de leur activité pour se prémunir d’éventuelles coupures de gaz et éviter une…
Grand consommateur d’électricité pour l’ensemble des étapes de la production d’endives, Hervé Persyn n’est pas serein quant à l’avenir de son activité.
La flambée de l’électricité rend l’endivier amer
Producteur d’endives dans l’est de la Somme, Hervé Persyn s’interroge sur la pérennité de son entreprise confrontée à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde