Aller au contenu principal

Sénalia tiré par une reprise des exportations de céréales en 2017-18

Le groupe Sénalia, qui exploite les terminaux portuaires céréaliers et agro-industriels à Rouen, a affiché le 11 janvier un chiffre d’affaires de 30,8 M€ (+20 %) sur 2017-18, tiré par des exportations en fort rebond après la récolte catastrophique de 2016. « 2018 a été une année de reprise », a indiqué le DG Gilles Kindelberger. Les tonnages manutentionnés progressent de 22 %, à 5,9 Mt. Ils sont tirés par l’export de céréales, à 2,7 Mt (+49 %), l’activité agro-industrielle atteignant 3,2 Mt (+7 %). « Pour la 2e année consécutive, nos partenariats agro-industriels représentent plus de la moitié de l’activité », a-t-il souligné. Le résultat net 2017-18 dépasse 1,6 M€. Concernant la campagne actuelle, Sénalia déplore « une activité qui s’est ralentie ». Si 900 000 t ont été chargées en juillet et août, le cumul à fin décembre plafonne à 1,8 Mt. « Les OS (organismes stockeurs) n’ont pas suivi le marché, malgré une demande mondiale bien présente », a taclé en marge de l’AG Gilles Kindelberger. Sénalia vise les 4 Mt exportées fin 2018-19. Le groupe rappelle avoir en octobre étendu son périmètre à l’activité de commissionnaire de transport, via le rachat de 50 % de Magestiv. Le président Thierry Dupont a rappelé avoir toujours œuvré « pour un rapprochement des outils coopératifs du port de Rouen. En 2018, 50 % du chemin a été effectué et je ne doute pas que nous arriverons à franchir les 50 % restants ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde