Aller au contenu principal

Soutien à la Ferme Verschuere : mobilisation le 6 mai à St-Aubin-en-Bray

Après sa condamnation à verser des dommages et intérêts à plusieurs riverains de son bâtiment d'élevage par la Cour d'appel d'Amiens, Vincent Verschuere a décidé de se pourvoir en cassation. La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert et le président des JA, Samuel Vandaele sont attendus chez lui le 6 mai pour un rassemblement de soutien.

Ferme Verschuere
Vincent Verschuere continue de défendre le bien-fondé de son installation et se pourvoit en cassation après avoir été condamné par la Cour d'appel d'Amiens à une lourde compensation financière qui met sa ferme en péril.
© Ferme Verschuere

Le vendredi 6 mai marquera une nouvelle étape dans le dossier qui oppose la Ferme Verschuere et son gérant, Vincent, à ses voisins récalcitrants avec un appel renouvelé de la profession agricole à se mobiliser sur place, en guise de soutien. Le 8 mars dernier, la Cour d’appel d’Amiens a en effet été rendu sa décision et condamné l’agriculteur à payer 120 000 euros de dommages et intérêts aux riverains, malgré un dossier en règle. Pour le président de la FDSEA de l’Oise, Régis Desrumaux, la pilule est amère : « Quand on analyse cette décision, on peut s’interroger sur la volonté de voir encore des agriculteurs dans les villages », s’indigne le responsable syndical. 

Depuis cette décision, Vincent Verschuere et sa mère ont décidé de porter leur affaire devant la Cour cassation. « Vous êtes chaque jour un peu plus nombreux à nous suivre dans notre combat et le combat continue. Nous ne lâcherons rien. Il n'est pas normal d'en être là aujourd'hui d'être condamné pour simplement vouloir travailler et répondre aux normes que l'on nous impose », pouvait-on lire il y a quelques jours sur la page Facebook ouverte en soutien à la Ferme Verschuere.

Pour Régis Desrumaux, « c’est notre profession qui est en danger ». Et il s’en explique : « Plus aucune dérogation n’est accordée par la préfecture pour la construction de bâtiments. Toutefois, la réciprocité n’est pas appliquée pour les maisons d’habitation ». Chez les agriculteurs de l’Oise, mais aussi d’autres départements, on craint que la décision fasse jurisprudence, autant qu’un effet « boule de neige ». Autrement dit, en cas de victoire devant les tribunaux des riverains de la Ferme Verschuere, cela pourrait donner des idées à d’autres… « Une loi existe, celle du patrimoine sensoriel », rappelle Régis Desrumaux qui insiste pour que « soient reconnus notre activité, les bruits, les odeurs… qui la caractérisent (…) Nous avons déjà demandé que le référentiel indispensable pour qu’elle puisse s’appliquer soit réalisé. Mais rien n’est fait. Il faut que nos politiques prennent conscience de l’importance de protéger ceux qui les nourrissent ».

Le 6 mai, pour une mobilisation qui s’annonce une fois encore de grande ampleur, la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, comme le président de JA national, Samuel Vandaele, sont attendus. D’autres élus de la région Hauts-de-France devraient également prendre part au rassemblement qui doit débuter à 10h, place de la mairie, à Saint-Aubin-en-Bray.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Festival agriculture picardie maritime
Abbeville prépare aussi son édition des « retrouvailles »
D’ici vendredi soir, les installations pour l’accueil du dixième Festival de l’agriculture en Picardie maritime devraient être…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Aurélie Thaureau et Nicolas Portois (FDC 80) entourant Jean-Philippe Hermant, l’un des utilisateurs réguliers de la barre d’effarouchement en dépôt dans le canton d’Ailly-sur-Noye.
Faire place nette de gibier avant la fauche
Les cinq fédérations des chasseurs des Hauts-de-France ont investi l’an dernier dans l’achat de barres d’effarouchement qu’elles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde