Aller au contenu principal

Tereos : les élus démissionnaires répondent à la présidence

« Une démission de 70 élus ne se traite pas à la légère : elle ne peut être ramenée à une question de personne », indique jeudi 9 août dans un communiqué sept élus démissionnaires de Tereos, dont trois ex-membres du conseil de surveillance désormais sous le coup d’une procédure d’exclusion de la coopérative (Gérard Clay, Gilles Bollé et Xavier Laude). Ces derniers jugent la réaction de François Leroux, président de la coopérative sucrière, « arrogante et méprisante ». « La direction de Tereos souhaite banaliser nos démissions pour détourner les regards des problèmes du groupe : de mauvais résultats et une gouvernance défaillante », estiment-ils. Leur départ ne serait pas lié à « une simple élection perdue », mais à « la conséquence de deux années de questions qui gênaient le directoire ». « Depuis février 2017, nous nous inquiétons de la dette et des mauvais résultats du groupe » en respectant « la confidentialité des débats en conseil de surveillance », insistent-ils, jugeant que les AG étaient « totalement verrouillés ». Pour eux, on ne peut pas affirmer, comme François Leroux, que « Tereos va bien ». « Le président du conseil se félicite d’une marge nette inférieure à 0,5 %, cela fait rire tout financier averti », estiment-ils, indiquant vouloir « comprendre comment un groupe brillant en 2012 est devenu en cinq ans le dernier de la classe en Europe ». « Il n’'est cependant pas trop tard pour que Tereos retrouve son rang », jugent-ils et appellent à « une mobilisation large des élus et des coopérateurs » du groupe.

Lire aussi : Tereos s'explique sur la vague de démission d'élus

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde