Aller au contenu principal

Pommes de terre
Un Isarien prend la tête des producteurs européens de pommes de terre

Le groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest Européen (NEPG) a un nouveau président en la personne du français Geoffroy d’Evry qui remplace le néerlandais Jaap Botma.

NEPG
Producteur de pommes de terre dans l'Oise et président de l'UNPT, Geoffroy d'Evry vient de prendre la tête du NEPG.
© UNPT

Après 20 mois de service en tant que 1er président élu du NEPG, le Néerlandais Jaap Botma, originaire de Frise, a quitté la présidence « comme prévu », écrit l'organisation dans un communiqué du 31 mars. Lors de sa dernière réunion à Gembloux, M. Botma a été remplacé par le Français Geoffroy d'Evry, également élu pour une période de 2 ans.

Jaap Botma a été producteur de plants de pommes de terre, de betteraves sucrières, d'oignons, et de céréales, pendant 28 ans. En juillet 2020, Jaap Botma, du Verenigde Telers Akkerbouw (VTA), l'association des agriculteurs néerlandais, est devenu le 1er président élu du NEPG. Il s'agissait alors « de donner un visage au NEPG », rapporte l'organisation. Ses missions sont multiples puisque s'il s'agit d'une manière générale de « répondre aux besoins de concertation et d’échange d’information entre les principaux pays producteurs de pomme de terre de consommation », le NEPG entend « constituer une plate-forme d’échange d’information en temps réel », « structurer une concertation régulière entre les pays participants », « informer les producteurs du Nord-Ouest européen » ou encore « susciter la réflexion sur l’avenir du secteur ».

pommes de terre
© Nadège Petit - Banque d'images FranceAgriTwittos

« La présidence de Jaap s'est déroulée dans des conditions difficiles, à savoir la pandémie de Covid-19, qui a rendu les conditions de travail difficiles, la plupart des choses devant être faites virtuellement plutôt que physiquement. Malgré tout cela, il a fait un excellent travail et l’ensemble des membres du NEPG le remercie pour la tâche réalisée durant cette période », écrit le NEPG.

Le nouveau président du NEPG n'est autre que Geoffroy d'Evry, agriculteur dans l’Oise (60) où il produit des pommes de terre pour l'industrie de la fécule, de la frite et des chips. Il cultive aussi des betteraves sucrières, du blé, du colza et du lin. M. d'Evry est président de l'Union Nationale des Producteurs de Pommes de Terre (UNPT) et délégué au Comité des syndicats européens de transformateurs de pommes de terre féculière (CESPU). Il siège également au conseil d'administration de Tereos.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Festival agriculture picardie maritime
Abbeville prépare aussi son édition des « retrouvailles »
D’ici vendredi soir, les installations pour l’accueil du dixième Festival de l’agriculture en Picardie maritime devraient être…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Aurélie Thaureau et Nicolas Portois (FDC 80) entourant Jean-Philippe Hermant, l’un des utilisateurs réguliers de la barre d’effarouchement en dépôt dans le canton d’Ailly-sur-Noye.
Faire place nette de gibier avant la fauche
Les cinq fédérations des chasseurs des Hauts-de-France ont investi l’an dernier dans l’achat de barres d’effarouchement qu’elles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde