Aller au contenu principal

Un milliard d’euros sur six ans pour préserver la ressource en eau

L’agence de l’eau Artois Picardie a adopté son Xème programme d’action.

C’est après 18 mois de travaux préparatoires et de concertation qu’ont pu être fixées les règles de l’intervention de l’Agence de l’eau Artois Picardie pour les six années à venir. Les acteurs de l’eau ont décidé d’engager 1 milliard d’euros entre 2013 et 2018 pour le bon état des milieux aquatiques et la préservation des ressources en eau dans le bassin Artois Picardie.
Dans le contexte économique actuel, l’enjeu n’était pas simple. Mais ce Xème programme d’action est ambitieux. Non seulement il stabilise, voire augmente ses recettes, et maintient à un haut niveau ses politiques de lutte contre toutes les pollutions, mais encore il entend relever de nouveaux défis inhérents à la volonté d’atteindre le bon état des eaux aux horizons 2015-2021-2027.
«Il faudra bien six ans à compter du 1er janvier 2013 pour mettre en œuvre et réussir les actions inscrites dans ce programme.
Car l’eau est à la confluence de nombreux enjeux : urbanisme, lutte contre les inondations, biodiversité, adaptation au changement climatique, industrie, agriculture», a commenté Olivier Thibault, directeur de l’Agence de l’eau, lors de la commission géographique de présentation du programme.

Consultation du public : du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013
Les participants à cette commission ont été sensibilisés à la consultation en cours sur l’avenir de l’eau et des milieux aquatiques dans le bassin Artois Picardie. Le comité de bassin attend les avis du public sur les principaux enjeux et le calendrier de travail. Un questionnaire est à disposition sur www.eau-artois-picardie.fr, dans les préfectures du bassin et auprès de l’Agence de l’eau.
S’il est davantage orienté grand public, il est tout de même important que la profession agricole y réponde.

Elaboration du Sdage 2016-2021
Autre question évoquée, l’élaboration du prochain Sdage (schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) 2016-2021.
Comme le Sdage actuel qui court sur la période 2010-2015, ce document va définir les grandes orientations pour la gestion équilibrée de la ressource en eau dans le bassin Artois Picardie.
Il fixera également les objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre sur la période 2016-2021. Les programmes et décisions administratives dans le domaine de l’eau doivent être compatibles ou rendus compatibles avec ses dispositions. La consultation en cours pourra orienter l’élaboration du prochain Sdage. En 2014, une nouvelle consultation sera organisée sur ce projet.

Le bassin Artois Picardie

• 2 483 communes
• 20 000 km2
• 8 000 km de cours d’eau
• 1 343 forages
• 4,8 millions d’habitants
• Densité moyenne : 235 hab/km2 (106 hab/km2 au niveau national)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde