Aller au contenu principal

Gastronomie
Envie de goûter des fromages ? Les inscriptions au Cheese Festival sont ouvertes

La troisième édition du Cheese Festival s'enrichit d'un concours national de dégustation pour lequel les organisateurs cherchent des jurés parmi les consommateurs éclairés.

Cheese Festival
© Cheese Festival

Du samedi 29 au lundi 1er mai 2023, le Cheese Festival organisé à Issoire en terre auvergnate, tiendra sa troisième édition. A cette occasion, il s'enrichit d'un volet professionnel avec l'organisation du premier « concours national de fromages ». Si le jury de ce concours est composé de professionnels reconnus pour apporter leurs éclairages, il est également ouvert à d'autres professionnels et consommateurs avertis.

En vous inscrivant aux sélections pour devenir juré, et si vous êtes sélectionné, vous aurez l'opportunité de côtoyer des maîtres artisans fromagers et meilleurs Ouvriers de France et du Monde dans le jury. Pour ce faire, rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur la page web du Cheese Festival, de répondre à quelques questions sur l'univers du fromage, de renseigner ses coordonnées et... d'attendre patiemment la réponse des organisateurs. Ces derniers rappellent que la fonction de juré est réservée aux personnes majeures, qu'elle est bénévole et qu'à ce titre, elle ne fait l’objet d’aucune indemnisation par l’organisateur, si ce n'est le plaisir de goûter différents fromages.

Un marché pour les producteurs de fromages

Le Cheese Festival, c'est aussi et toujours un marché de producteurs pour des échanges et des ventes en direct, ainsi que de nombreuses animations : Cheese Fest'Image, tables rondes, ateliers, exposition... Pour les producteurs de fromages – on en attend une quarantaine -, la priorité doit être donnée aux fabrications au lait cru. Hormis cela, cette 3e édition s’annonce une fois encore comme un haut lieu de  découverte des savoir-faire de plaine comme de montagne, de France et d’ailleurs, autour des élevages de vaches, brebis, chèvres voire de bufflonnes, avec des fromages à croûte fleurie ou lavée, à pâte molle ou pressée…

Programme complet et inscription pour devenir juré au concours sur https://www.cheesefestival.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’augmentation de prix en vue pour les betteraves qui seront récoltées en 2023, mais des engagements techniques…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde