Aller au contenu principal

Légumes
La crise conjoncturelle se poursuit pour l’endive

Le directeur de l’association des producteurs d'endives de France (APEF), Frédéric le Vigoureux, reconnait que la situation est « difficile ».

endives
© D.R.

Voilà 32 jours ouvrés (depuis le 22 novembre) que l’endive est en crise conjoncturelle, selon le Réseau des nouvelles des marchés (RNM, FranceAgriMer).

Après un record au plus bas fin novembre, le prix de première mise en marché de l’endive stagne 29% au-dessous de la référence hebdomadaire depuis le 22 décembre.

Interrogé le 3 janvier, le directeur de l’association des producteurs d'endives de France (APEF), Frédéric le Vigoureux, a reconnu que la situation est « difficile ».

« Le dispositif de modération des marges ne fonctionne pas : la distribution n’a pas baissé ses prix ou en tout cas pas suffisamment », a-t-il réagi, rappelant que les enseignes doivent diminuer leur prix de vente au détail lors d’une crise conjoncturelle. D’après lui, les volumes produits sont « 8 à 10% supérieurs à ceux de 2020 » grâce à la météo très favorable, face à une demande atone.

« Depuis trois ans, nous avons été sur un marché en sous-offre où il y avait tout de même un certain niveau de consommation, donc l’endive s’est très bien valorisée. Quand tout d’un coup il n’y a plus de consommation alors que l’offre est plus importante grâce à de meilleurs rendements, on se casse la figure », a-t-il lâché, tout en appelant à « garder la tête froide ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’annonce d'augmentation de prix en vue pour les betteraves (pour le moment ?) qui seront récoltées en 2023,…
De gauche à droite, Rémi Chombart et Laurent Degenne, associés à l’origine  du projet, et Pierre Chombart, responsable du site : «l’idée est de maximiser les capacités de production qu’offre la méthanisation.»
Un méthaniseur véritable pôle de production d’énergies vertes
À Vraignes-en-Vermandois (80), dix-huit agriculteurs se sont associés autour d’une unité de méthanisation bien particulière. En…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde