Aller au contenu principal

Mobilisation ZNT à Paris : où sont les gardés à vue de la Somme ?

Après la mobilisation qui a eu lieu ce matin, mardi 14 décembre à Paris devant le Conseil d'État, plusieurs agriculteurs d'une délégation de la FDSEA de la Somme restent introuvables à l'heure qu'il est.

© USAA

Ce mardi 14 décembre, dès 6h, près de 300 agriculteurs ont investi la place du Palais Royal, devant le Conseil d’État pour dénoncer un avis concernant les zones de non-traitement (ZNT) et plus largement le fait que les « agriculteurs sont aujourd’hui noyés sous des règles pléthoriques (…) qui compliquent l’exercice du métier », a indiqué Damien Greffin, président de la FNSEA Bassin parisien.

Cette action coup de poing a permis aux agriculteurs d’accrocher des banderoles sur les grilles du Conseil d’État : « Conseil des juges – République des juges ». Des feux de paille et de palettes ont été allumés. La manifestation a été dispersée par la police vers 07h30. Dans la matinée, plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées et des contrôles d’identité ont été effectués, avant d’être placées en garde à vue dans plusieurs commissariats de la Capitale.

Sur les 6 représentants de la FDSEA de la Somme qui participaient à la manifestation placés en garde à vue, 4 ont été relachés, dont la secrétaire générale de la FDSEA Marie-Françoise Lepers, aux environs de 17h. Mais le syndicat départemental reste sans nouvelles de deux de ses adhérents. Selon nos informations, ces deux personnes seraient dans les murs d’un commissariat du 13ème arrondissement.

« Jusque-là l’action s’était déroulée sans aucun heurt et sans aucune dégradation et dans un esprit plutôt bon enfant », a réagi de son côté la FDSEA de l’Oise, dont des adhérents ont également été placés en garde à vue. Le syndicat a ensuite relayé un appel de la FNSEA Nord Bassin Parisien aux agriculteurs « à bloquer à compter de ce soir tous les axes routiers et toutes les voies de chemin de fer dans leur département et ce jusqu’à la levée des gardes à vue... »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Quand la plaine s’embrase…
Les fortes chaleurs, la sécheresse et le vent sont le trio infernal de la moisson, augmentant les risques d’incendie dans les…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Pour les agriculteurs, le nouveau Système de suivi des surfaces en temps réel implique de s’approprier l’application mobile Telepac Géophotos.
À la découverte du Système de suivi des surfaces en temps réel
Le Système de suivi des surfaces agricoles en temps réel sera en place pour les contrôles des déclarations Pac dès 2023. La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde