Aller au contenu principal

Sama’Rock : sur un air Pagan folk music

Connaissez-vous le Pagan folk musique ? Ce style étonnant sera à découvrir lors de Sama’Rock, le festival que le parc naturel et archéologique Samara, à La Chaussée-Tirancourt, organise ce week-end.




Un voyage dans le temps, du Paléolithique à l’époque gallo-romaine. Six cent mille ans d’histoire résumés dans trente hectares de parc naturel et archéologique. Voilà ce que propose Samara, à La Chaussée-Tirancourt, depuis trente ans. Cet anniversaire se devait d’être fêté en musique ! Le festival Sama’Rock, toute première édition, aura donc lieu ces 8 et 9 juin. Les gérants du site ont trouvé le style qui reflète parfaitement son image : le Pagan folk music.
Vous ne connaissez pas ? Laissez-vous bercer par le son des instruments anciens et des chants mélodieux qui produisent une musique parfois teintée d’un soupçon de sons électroniques, voire ponctuellement de guitares saturées, pour donner un souffle rock. «Parmi les instruments utilisés, on trouve la harpe celtique, la vielle, des cornemuses, la cithare, diverses flûtes et beaucoup d’autres instruments étonnants qui donneront un accent festif, mais aussi parfois mystique», annoncent les organisateurs.
Le tout résonnera sur l’oppidum, situé en haut du parc. Le lieu, aussi nommé «Camp César», classé Monument historique depuis 1862, est symbolique : à l’époque gallo-romaine, ce site promontoire de 20 ha, protégé par la vallée de la Somme, la vallée de l’Acon et le fossé Sarrazin, creusé de main d’homme, fut choisi par les armées de César pour ses défenses naturelles. Il sera éclairé le samedi soir «avec des milliers de photophores afin de créer une ambiance propice, et un feu d’artifice sera tiré». L’oppidum révèle aussi un aspect pratique, puisqu’il est capable d’accueillir les sept à quatorze mille personnes, que Samara espère attirer.

Ex-The Voice et stars mongoles
Sept groupes s’y relaieront durant ces deux jours. Le samedi, place est faite à Arkona (Russie), Skáld (France), Garmaba (Suède) et Luc Arbogast (France). «Tous les quatre ont suscité l’enthousiasme parmi nos habitués», assure le parc. Luc Arbogast est notamment connu pour son passage dans l’émission «The Voice, la plus belle voix», diffusée sur TF1 (saison 2, en 2013). Sa voix de contreténor a séduit la France entière puisque son 6e album, «Odysseus», s’est classé pendant une semaine n°1 des ventes d’albums.
Le dimanche, Eluveitie (Suisse), Boisson divine (France) et The Hu (Mongolie), monteront sur scène. Ce dernier groupe «cartonne», se réjouit le parc. En effet, même si les musiciens, adeptes d’un mélange de heavy metal et de musiques ethniques traditionnelles mongoles, n’ont pas encore sorti d’album, ils font déjà beaucoup parler d’eux. Leur particularité : l’utilisation du chant diphonique et d’instruments traditionnels comme le fameux violon à tête de cheval. Sama’Rock sera la première date de leur tournée européenne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde